PROJET D’AMELIORATION DE L’ACCES A L’EAU POTABLE ET A L’ASSAINISSEMENT DANS LA REGION DE KOULIKORO - MLI 1805311 (ACCORD DE PARTENARIAT)

PROJET D’AMELIORATION DE L’ACCES A L’EAU POTABLE ET A L’ASSAINISSEMENT DANS LA REGION DE KOULIKORO - MLI 1805311 (ACCORD DE PARTENARIAT)

Annexe I : Description de l’objet de l’accord de partenariat (Objectif spécifique, résultats et activités)

 

Objectifs et résultats attendus

L’objectif de l’accord s’inscrit dans le cadre du PEPAK visant à améliorer durablement l’accès à l’eau potable et à l’assainissement pour les populations de la ville de Koulikoro et des centres ruraux et semi-urbains de la région. 

 

Le Volet Assainissement de ce Projet prévoit spécifiquement de

 

  • Réaliser des infrastructures collectives de gestion des excrétas, des boues de vidanges sont mises en place par la Commune Urbaine de Koulikoro en cohérence avec son PDSEC. Il s’agit principalement de la construction d’une station de traitement de boues de vidanges et la réalisation de 16 latrines publiques ;
  • Accompagner la Commune Urbaine de Koulikoro afin d’asseoir une gestion inclusive et pérenne du service public d’assainissement collectif des boues de vidange dans le respect de la maîtrise d’ouvrage locale, du rôle des usagers et autorités de régulation ;
  • Renforcer et structurer la filière d’assainissement des déchets liquides afin de faciliter la collecte, le transport, l’évacuation et la valorisation des boues de vidanges.

Description détaillée des activités

Liste non exhaustive des activités liées au résultat 4 : « Des infrastructures collectives de gestion des excrétas et boues de vidanges sont mises en place par la Commune Urbaine de Koulikoro en cohérence avec son PDSEC » :

Liste non exhaustive des activités liées au résultat 5 : « Une gestion inclusive et pérenne du service public d’assainissement collectif des boues de vidange de la commune Urbaine de Koulikoro est assurée dans le respect de la maitrise d’ouvrage locale, du rôle des usagers et autorités de régulation »

  • Analyse de la législation actuelle et du cadre réglementaire pour permettre de définir avec précision les obligations et devoirs de toutes les parties concernées par l’assainissement dans la ville de Koulikoro ;
  • Vulgarisation les textes légaux liés à l’ANGESEM auprès de la mairie de la commune urbaine de Koulikoro ;
  • Audit institutionnel et organisationnel des services techniques et de la mairie de la commune urbaine de Koulikoro pour connaître leurs potentiels opérationnels (mission, gouvernance, personnel, matériel, finance, …), leurs niveaux de technicité, leurs capacités managériales, … et ainsi permettre d’identifier les besoins en formation, les contraintes, les forces et les faiblesses ;
  • Mise à niveau des compétences, plans de formations et organisation de formations spécifiques ;

 

  • Encadrement des élus locaux, techniciens et fonctionnaires municipaux par rapport à la filière de traitement des boues de vidange et à la mise en place d’un cadre juridique approprié, organisation de la gestion opérationnelle de la STBV ;
  • Signature d’un accord de partenariat/collaboration entre l’ANGESEM et la commune urbaine de Koulikoro ;
  • Appui pour l’élaboration de la tarification (ménages et accès à la STBV du vidangeur) avec la définition des modalités (fixation de la redevance) et des réflexions sur un mécanisme de solidarité (mutualisation des coûts) ;
  • Calcul économique de fonctionnement de la station (business model) : coûts relatifs aux tâches d’exploitation, de maintenance et de suivi, coûts d’amortissement des équipements et des installations, bénéfices éventuels provenant de la vente des sous-produits, …
  • Mise en place de protocoles de suivi des paramètres physico-chimiques et microbiologiques des matières entrantes et sortantes
  • Définition du personnel nécessaire pour le fonctionnement de la station de traitement des boues de vidanges
  • Procédures de réception et de quantification des boues de vidange à la station de traitement
  • Réflexion sur l’intercommunalité
  • Implication/encadrement de la « brigade d’hygiène et d’assainissement communal » pour le respect de l’environnement et du cadre de vie
  • Suivi du fonctionnement de la STBV et appui-conseil pour améliorer les performances de la station et de toute la chaine d’assainissement liquide
  • Renforcement continu des capacités de la commune urbaine de Koulikoro pour une communication pour un changement de comportement

Liste non exhaustive des activités liées au résultat 6 : « Une filière d’assainissement des déchets liquides structurée et renforcée, facilite la collecte, le transport, l’évacuation et la valorisation de boues de vidanges » :

  • Assurance « qualité » au niveau de l’assainissement individuel
  • Appui à la recherche et à la mise en place de la valorisation des sous-produits de la station
  • Mise en place, appui et suivi d’outils, de procédures, de normes et de modalités de contrôle des acteurs privés en charge de la chaîne d’assainissement.